Charte d’engagement pour construire une alternance démocratique, sociale et écologique à Bagnols-sur-Cèze

4 objectifs 

Cela fait maintenant plusieurs mois que des BAGNOLAIS (ES) se réunissent régulièrement, citoyens impliqués dans la cité, militants politiques, associatifs ou syndicaux venant d’horizon différents mais ayant en commun l’amour de notre ville et la volonté d’assurer son avenir à moyen et long termes.

Patient travail de terrain qui passe par des discussions avec tous ceux et celles qui le souhaitent et notamment dans le but avoué de bâtir un projet municipal novateur et au plus près des préoccupations des citoyens en vues des prochaines élections municipales qui auront lieu en mars 2020. D’ores et déjà, les signataires de cette charte s’engagent pour construire une alternance reposant les engagements et les principes suivants :

Une action municipale démocratique et éthique :

Nous nous engageons à agir dans la transparence : les débats du Conseil Municipal seront retransmis en direct via les réseaux sociaux. Les projets de délibération et les délibérations seront publiés en accès libres. Chaque élu devra rédiger et rendre publique une déclaration d’intérêts nominative. Aucun conjoint ou parent proche d’un élu ne pourra être recruté par la commune.

Nous nous engageons à agir au service de tous les quartiers de Bagnols-sur Cèze : il sera créé la fonction de maire-adjoints délégués pour chaque quartier. Des Conseils de quartier seront créés et dotés de moyens nécessaires pour fonctionner.

Nous nous engageons à faire réaliser un audit en début de mandature par un cabinet spécialisé indépendant dans le but d’établir un état des lieux de l’organisation, des moyens humains et matériels, des moyens financiers dont disposera la nouvelle équipe.  Les résultats de cet audit seront publics.

Nous nous engageons à mettre en place une démocratie participative : un financement sera dédié au budget participatif d’investissement annuel sera créé. Chaque habitant à travers son comité de quartier pourra proposer un investissement. La répartition budgétaire   sera géré par l’assemblée des comités de quartiers. Les services municipaux accompagneront chaque projet.

Nous nous engageons à interroger par référendum la population pour tout nouveau transfert optionnel ou facultatif de compétences vers l’intercommunalité ou pour tout projet structurant à long terme qui impacterait la commune.

Nous nous engageons à mettre en pratique un vivre ensemble respectueux des principes de la République

Le personnel municipal sera associé à notre projet de changement de notre ville dans le cadre d’un dialogue social apaisé.

Un vivre ensemble responsable et respectueux des principes de la République

Afin de lutter contre la paupérisation grandissante, la baisse de valeur du patrimoine immobilier et de renforcer l’attractivité de Bagnols, il est indispensable de mettre en place une politique ambitieuse de rénovation du centre-ville.

Nous nous engageons à rechercher et mettre en place les moyens financiers et techniques permettant, y compris par une politique de préemption, de réduire l’habitat insalubre et les immeubles abandonnés en centre-ville.

Nous nous engageons à geler le taux de logements sociaux

Nous favoriserons en priorité le logement en centre-ville. Nous engagerons un plan de rénovation et de sécurisation des logements sociaux existants.

Nous nous engageons à mener une politique sociale attentive aux ainés, aux personnes démunies et aux personnes en situation de handicap : La voirie piétonne sera rénovée afin de faciliter les déplacements des ainés et des personnes à mobilité réduite.

Nous nous engageons à faire prévaloir un accès facile à la santé pour tous. Afin d’anticiper le futur désert médical, une maison médicale reposant sur l’installation mutualisée de nouveaux médecins et praticiens libéraux sera créée. Elle garantira un égal accès à l’ensemble des spécialités médicales et désengorgera les urgences du Centre Hospitalier.

Nous nous engageons à défendre avec force et pugnacité le maintien du service public sur Bagnols sur Cèze avec un dimensionnement des effectifs (le service public des impôts, le centre hospitalier, le maintien du commissariat)

Nous nous engageons à faire de la laïcité un pilier de l’action publique locale : les aides aux associations cultuelles seront subordonnées au respect des principes républicains. L’égalité réelle entre les hommes et les femmes devra être prise en compte dans chaque action publique ou menée en partenariat avec la commune. Notre politique reposera sur les Droits et les Devoirs de chaque citoyen

Nous nous engageons à garantir la sécurité des biens et des personnes, à lutter contre les incivilités de tous ordres Les moyens de la police municipale seront renforcés. Une police de proximité sera déployée, ses actions seront coordonnées avec l’ensemble des acteurs de la prévention et présente sur tous les quartiers de la ville.

Nous nous engageons à soutenir concrètement les associations : les subventions aux associations reposeront sur des appels à projet publics, clairs et transparents et seront contractualisé en pluriannuel. Les associations qu’elles soient sportives, culturelles ou sociales bénéficieront de l’appui d’experts référents rattachés aux services municipaux véritables facilitateurs afin de leur permettre de répondre aux appels à projets publics ou privés, locaux ou nationaux et européens et ainsi de pouvoir bénéficier de subventions plus importantes et durables.

 

Une posture écologique vertueuse.

La lutte pour la sauvegarde de la planète est devenue une urgence et implique des actions fortes y compris au niveau local.

Nous nous engageons à prendre à bras le corps l’urgence climatique. A cet effet ; nous engagerons résolument notre commune dans la démarche de l’Agenda 21.

Nous nous engageons à lutter contre les effets du réchauffement climatique : Des îlots de fraicheur seront créés dans chaque quartier (plantations, création de fontaines…). Le revêtement bitumé de toutes les cours d’école sera progressivement remplacé par des nouveaux matériaux réduisant l’impact solaire sur les sols. Dans la mesure du possible, les cours d’écoles, les espaces publics seront végétalisées.

Nous nous engageons à réduire les gaz à effet de serre : La moitié du parc automobile de la municipalité deviendra électrique. Des pistes cyclables seront créées le long des bords de Cèze.

Conscient de l’héritage et de l’histoire de notre ville, nous nous engageons à faire réaliser une étude de faisabilité pour créer un canal Boulevard Lacombe et refaire de Bagnols une ville d’eaux.

Nous nous engageons à garantir une alimentation saine et certifiée bio à nos enfants et de nos ainés: Une Régie Municipale Maraichère sera créée avec l’objectif de fournir en complément de la structuration d’une filière locale de producteurs bio l’ensemble des services de restauration collective.

Nous nous engageons à respecter scrupuleusement les règles d’urbanisme. Il s’agira de réduire les constructions nouvelles et prioriser la rénovation du centre-ville, d’éviter l’artificialisation excessive des sols. Les fonciers agricole, forestier et naturel seront sanctuarisés. En concertation avec les professionnels le territoire devra devenir vierge de tous pesticides. La pollution visuelle sera combattue et les affichages publicitaires limités aux causes d’intérêt général.

Nous nous engageons à mener réellement la bataille pour la réouverture de la gare SNCF : la municipalité en concertation avec la région, les mouvements associatifs et les socio-professionnels engagera des actions de lobbying et une campagne auprès de l’opinion publique pour atteindre cet objectif vital pour le territoire.

 

Une dynamique économique, commerciale et industrielle de territoire

Vu le marché de l’emploi sur le territoire : Nous nous engageons à participer activement au rétablissement de l’image de marque et à l’attractivité de la ville : élaboration d’un plan de communication qui valorisera les différents potentiels et atouts de la commune, élargissement et redynamisation de l’offre commerciale par le truchement d’une politique volontariste de dynamisation du tissu commercial : soutien aux commerces de proximité, installation de petites entreprises avec points de vente,  poursuite et réorientation de l’effort « cœur de ville » avec la  création d’une bourse des locaux vacants, de « Boutiques à l’essai » ; et également instillation d’une véritable dynamique de communication digitale…

Nous nous engageons à créer un incubateur de l’économie sociale et solidaire : la création de nouvelles activités et services sous le statut associatif, coopératif, mutualiste. Créatrice d’emplois et d’inclusion sociale cette dynamique volontariste vise à diminuer drastiquement le nombre de chômeurs de notre ville. Pour parfaire, les marches publiques de la commune intégreront les clauses sociales.

Nous nous engageons à faire de l’Économie Sociale et Solidaire un levier de création d’emplois et de relance de l’activité économique : candidature de la ville au dispositif « ville zéro chômeur », génération d’une entreprise à but d’emploi qui ne fasse pas concurrence aux artisans et commerçants installés ou à venir, mise sur pied d’une organisation porteuse de chantiers d’insertion, éducatifs, de travaux d’intérêt généraux et autres dispositifs,…, participation et représentation dynamique dans toutes les instances partenariales et décisionnelles touchant à l’économie du territoire…

Nous nous engageons à faire évoluer l’offre éducative et de formation professionnelle en lien avec le monde économique local pour que nos jeunes puissent se former et travailler sur l’aire communale où ils vivent et apprennent.

Nous nous engageons, en concertation avec le monde agricole, au travers de rendez-vous avec la Chambre d’agriculture, la Fédération Nationale des Syndicats d’Exploitants Agricoles, la SAFER, les centres de formations agricoles de la région à faciliter les projets d’implantation et d’installation de jeunes agriculteurs et à créer des évènements publics qui les valorisent : marchés de producteurs bio, journée de l’agriculture urbaine et des méthodes culturales vertueuses, trophée annuel du créateur d’entreprise agricole,…

L’objectif est double : participer à la création de circuits courts qui permettront aux agriculteurs de vivre mieux de leur travail, et offrir une alimentation de qualité aux Bagnolais (es).